Johnnie To, à propos de Mad Detective

johnnieTo

En mars 2008, le réalisateur hongkongais Johnnie To présente son film Mad Detective, d’abord à l’UGC de la Défense, ensuite au MK2 Bibliothèque, après la projection, afin de répondre aux questions du public. En voici ma retranscription.

Quel est le rôle de Wai Ka-Fai dans vos films ?

En général, Mr Wai s’occupe du scénario. Il est scénariste de formation, c’est lui qui est en charge de l’histoire du film. Mais il arrive aussi qu’il fasse le travail de post-production avec moi, qu’il assiste au montage. C’est aussi lui qui choisit la musique, des choses comme ça.

Dans Mad Detective, on trouve des références à Akira Kurowasa, notamment un film comme « Chien enragé », déjà repris dans « PTU ». Kurosawa vous a t’il très influencé dans vos films ? Je pense à Throwdown, notamment, que vous-même dites inspiré de « La Légende du Grand Judo » ?

Au risque de vous décevoir, mon film Mad Detective ne fait jamais référence au Chien enragé d’Akira Kurosawa. D’où m’est venue l’histoire du film ?…  En fait, d’un fait divers. Il y a deux ans, à Hong-Kong un policier a volé l’arme d’un de ses collègues et, avec cette arme, est allé commettre quelques hold-up. Ca s’est terminé avec des échanges de coups de feu entre ce policier voleur et d’autres policiers, dans un tunnel. Il a tué un autre policier et en a grièvement blessé un deuxième. Cette histoire m’a beaucoup marqué et je m’étais demandé ce qui avait bien pu se passer dans la tête de cet homme là. Pour moi, chaque homme a en lui de multiples personnalités. Dans Mad Detective, je voulais creuser ce sillon là;

L’idée géniale du film est de présenter toutes ces personnalités en même temps. On voit tous les acteurs autour du personnage principal, ils jouent les sept démons. D’où vous est venue cette idée ? Je suppose que, cinématographiquement parlant, ça n’était pas facile à montrer…

Sept personnalités chez une seule personne, c’est beaucoup… Mais selon moi il doit y avoir d’autres personnes qui peuvent porter en elles-mêmes plus d’une trentaine de personnalités différentes. Je sais par exemple qu’il y a un livre qui s’appelle « 21 Billy », dans lequel ce Billy raconte qu’il a 21 personnalités en lui-même. A la fin il ne sait plus qui il est… Très souvent, dans les romans on constate que chaque personnage a au moins deux personnalités différentes…

Mad_Detective_8

Dans beaucoup de vos films ont repère cette étape, dans une foret. Une bonne scène d’action d’ailleurs, en général. Je voulais savoir : pourquoi la forêt ? En plus, cela se passe souvent de nuit. Est-ce que cela a une connotation personnelle ou bien est-ce un choix plus artistique ?

En vrai, je ne sais même plus dans quel autre film il y a eu des scènes qui se passaient dans une forêt. Pour en revenir à ce film là, je n’avais pas d’idée préconçue. On avait écrit cette scène où le secret du méchant du film devait être caché quelque part. On s’est dit que la forêt était un endroit adapté.

[A propos de la dernière scène, spoiler] Est-ce qu’il [le vilain survivant] avait réfléchi, à la fin, pour savoir quelle histoire il allait inventer ? Est-ce que le méchant est effectivement le policier ou finalement le détective fou ?…

En fait, je laisse au spectateur juger si le policier est vraiment fou ou pas. Je le laisse choisir, pour moi l’important c’est de faire comprendre que chaque personne a en lui une part de bien et une part de mal. Un démon et un ange. L’important, c’est de refléter cet état.

J’ai entendu dire que vous alliez faire un film avec Alain Delon, assez Melvillien, et je voulais savoir si c’est toujours d’actualité ou non. Et comme je cherche un peu de boulot, est-ce que vous comptez organiser un casting européen pour ce film ? (applaudissements et rires dans la salle)

J’ai en effet rencontré Mr Alain Delon. Quand j’étais jeune, j’ai vu beaucoup de ses films. C’est mon idole. Récemment je l’ai rencontré et on a discuté. Et on s’est dit que voilà, ce serait bien de faire un film ensemble. Mais le problème, c’est le scénario. Si la volonté est là et qu’il n’y a pas de scénario, il n’y a pas de film. Et si un jour on fait ce film là, effectivement vous pourrez postuler au casting. Tout le monde pourra postuler !… Mais avant il faudra d’abord obtenir l’accord de Monsieur Alain Delon (la salle explose de rire). [Nota : le film, Vengeance, se fera sans Alain Delon mais avec un autre Johnny, Hallyday].

On vous connaît en occident pour vos polars, comme « Mad Detective », « PTU », « Breaking news » etc, mais d’un autre coté vous faites aussi des films plutôt commerciaux : des comédies principalement, comme « Love on a Diet », « Fat Choi Spirit » etc, est-ce que vous prenez autant de plaisir à réaliser ces comédies que les polars pour lesquels vous êtes principalement reconnu chez nous ?

… Je les fais pour pouvoir faire des films comme Mad Detective (applaudissements).

A l’époque des productions Milkyway des années 90, le cinéma hongkongais n’allait pas très bien, était en crise. Qu’en est-il aujourd’hui ? Vous êtes un cinéaste prolifique, mais ça n’est pas le cas de tout le monde…

En effet, il y a 10 ans le cinéma de HK était vraiment en crise. Mais selon moi, aujourd’hui on a une situation différente. On a des capitaux, il y a des gens qui veulent bien investir dans le cinéma. Le problème, c’est qu’on ne trouve plus de talents aux postes de réalisateur. Aujourd’hui le vrai problème du cinéma hkgais, c’est la relève.

Vous mélangez souvent des petites scènes humoristique dans vos polars. Dans « The mission » des gangsters jouent avec une boule de papier, dans  Mad Detective le personnage principal commande plusieurs fois le même plat… Pourquoi l’incursion de cet humour, alors que vous pourriez très bien plonger dans quelque chose de beaucoup plus sombre, finalement ?…

Quand je tourne un film, je pense que ce dernier doit refléter un peu la vie. Pour moi, parfois, c’est grave mais il ne faut pas pour autant toujours tout prendre au sérieux.

(applaudissements et remerciements).

Publicités
Cet article a été publié dans Entretiens. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s