Sale printemps en été

#poésiepourlespoissons. Suite à une grosse campagne de crowfunding, le collectif suédois Crazy Pictures est passé au long métrage avec Den blomstertid nu kommer (litt. “Maintenant vient le temps de la floraison”, un titre qui vient d’un chant estival traditionnel). En tête d’affiche on trouve Christoffer Nordenrot, un habitué du collectif, et à la réalisation est crédité Victor Danell, membre majeur du groupe. Ça causera film catastrophe via un prisme familial. Sortie prévue au solstice d’été lå-bä. (en savoir plus + source : Cineuropa.org).

Si le teaser ci-dessus peut faire croire à un wanna be blockbuster local, s’attarder sur leurs court-métrages rassure largement : sens de l’intime, du fond, de l’air du temps. Cf. pour exemple ce Gilla de 10mn, un petit chef d’œuvre qui s’exprime sur la haine anonyme diffusée dans les forums sur la toile de la plus belle façon qui soit (crescendo un chouilla emprunté au score de Mansell sur Requiem for a Dream d’Aronofsky, mais chut) :

… ou encore ce court d’action, De Arbetslösa (« les chômeurs ») à la chute sacrément bien vue :

Publicités
Cet article a été publié dans Kata Strophe, Nordique, Quoi de neuf dans le frigo ?, ScandinAsian News, Suède. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s