Archives de catégorie : Corée du sud

The Tower ( SON Ye-Jin, Corée du sud, 2012)

Je prends ta tour avec mon feu Oublions le chinois raté Out of Inferno : les films pompiers, les coréens, c’est leur job ! A Roland Emmerich d’applaudir certainement des deux mains devant ce film catastrophe au cahier des charges … Lire la suite

Publié dans Asie, Chroniques, Corée du sud | Laisser un commentaire

Okja (Bon Joon-Ho, Corée du sud/ USA, 2017)

Okjarrive pas à l’croire ! Tout ça pour ça. Si la bande-annonce faisait illusion grâce à une belle musique et à la mise en scène léchée du réalisateur coréen, tout est archi-foireux là-dedans. Début champêtre pénible (= chiant), scénario inepte, … Lire la suite

Publié dans Asie, Chroniques, Corée du sud | Laisser un commentaire

Memories of the Sword ( Park Heung-Sik, Corée du sud, 2016)

Corée, époque médiévale. Une jeune fille cherche à venger la mort de sa mère, et pour cela il va lui falloir affronter le plus puissant des guerriers de la dynastie Goryeo… Bribes de souvenirs d’une épée On y croit au … Lire la suite

Publié dans Asie, Corée du sud, Du Wu Xia où ça ? | Laisser un commentaire

Dernier train pour Busan (Sang-ho Yeon, Corée du Sud, 2016)

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité… Busan, mais c’est … Lire la suite

Publié dans Asie, Brrrrrrr !, Corée du sud | Laisser un commentaire

The Strangers (Hong-jin Na, Corée du Sud, 2015)

La vie d’un village coréen est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu’inexpliqués, qui frappe au hasard la petite communauté rurale. La présence, récente, d’un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois attise rumeurs et superstitions. … Lire la suite

Publié dans Asie, Brrrrrrr !, Corée du sud | Laisser un commentaire

Stoker (Park Chan-wook, UK/USA, 2013)

Ceinture pour seins durs Des jolies femmes, un loup dans la bergerie, un soupçon d’hémoglobine pour un max de perversité : le thriller qui sulfure, Park Chan-wook y sait l’faire. Nicole Kidman se voit condamnée à perpétuer (olé !) le registre de … Lire la suite

Publié dans Asie, Corée du sud, Méli-mélodrame, Tagadatsointsoin | Laisser un commentaire